giphy.gif

kanibal  spray

LOGO KANIBAL SPRAY

Ce colorptère mural porte le nom de Spiktrobombus (spiktricus marginalis), appelé parfois Kanibal spray il bat en férocité des animaux réputés méchants. Il est le requin des murs et, à juste titre, 
fait peser sur son entourage un climat de terreur. C'est un carnassier qui se nourrit de cap,
 de tout support mural,et de ses congénères. L'homme étant un géant hors de porté de sa voracité,
 il n'y a pas de risque d'être dévoré par lui. Mais gare ! Son corps cylindrique robuste surmonté d'un cap,
et sa bouche démesurée renferme une dentition hors du commun, un vrai monstre!
Il existe plusieurs espèces appartenant à la famille des Spiktrobombus, notamment le Kanibal spray
 bling bling et son voisin le red killer. On peut dire que la famille, sous quelque latitude que ce soit,
 obéit aux mêmes instincts de férocité, mais elle possède aussi le même modus operandi pour la reproduction, le disque adhésif antérieur du mâle lui permet de s'accrocher à la femelle pendant l'accouplement.


Une particularité de ce colorptère est de se servir d'une réserve d'air lorsqu'elle est sur le WALL,
 contenue dans une poche située dans son cylindre, cette réserve va permettre au Kanibal Spray,
 qui a besoin d'air pour respirer de rester plus longtemps sur les murs pour se  goinfrer.
 Si le WALL se dépeuple ou qu'il est menacé, le Spiktrobombus regagne les ruelles sombres et
 décolle vers d'autres zones murales, hangars desaffectés, entrepôts...
La rage spikturale est une zoonose assez commune qui peut toucher les Kanibals Sprays. 
les symptômes sont nerveux, le sujet atteint présente parfois une agressivité
hors du commun, il veut tout dévorer d'abord les murs et ensuite des buildings, il devient incontrôlable,
il se propage dans le Street Art.